Philippe Berry

Philippe Berry est né à Paris en 1956 d’une famille de trois enfants : Richard, Marie-Claire et Philippe. À 17 ans il entre dans une école de dessin (ESAG).

 Il débute sa carrière comme dessinateur textile pour enfants, puis pour une agence de publicité. À 23 ans le futur artiste crée sa première affiche de cinéma (Il faut tuer Birgit Haas avec Philippe Noiret et Jean Rochefort, puis Nuit d’ivresse, avec Josiane Balasko, entre autres...). En 1989, il se consacre

uniquement à la peinture. Parallèlement, il crée des décors de théâtre (au Splendid et au Gymnase, Cuisine et dépendances  de Bacri et Jaoui).

 

En 1992, il commence la sculpture, un an plus tard ses pièces seront exposées à la FIAC, puis, en 1997, à la galerie Beaubourg chez Pierre et Marianne Nahon au Château Notre-Dame-des-fleurs à Vence.

 En 1998 l'artiste réalise des commandes institutionnelles avec l’AFAA et le FRAC pour une sculpture fontaine devant l’Ambassade de France au Zimbabwé.

 

Son travail explore le monde de l’enfance, son monde réel ou sa fantasmagorie. Il utilise le bronze pour inscrire ces moments éphémères que sont les jeux dans l’histoire et la pérennité.